MOUTON
BARÈGES-GAVARNIE

MOUTON BAREGES GAVARNIE (2)

Son histoire

Nous sommes dans le royaume du pastoralisme, entre le cirque de Gavarnie, le massif du Néouvielle et le Pic du Midi de Bigorre, nous sommes dans le pays Toy. Au sein de ces sommets majestueux, le mouton Barèges-Gavarnie, de race « Barégeoise » parcours ce territoire depuis des siècles. Les bergers de la vallée y conduisent leurs troupeaux au rythme des saisons en fonction des ressources naturelles du pays.

Ses caractéristiques

Issu de la race locale la «Barègeoise», le Barèges-Gavarnie se décline en deux produits bien distincts : le «Doublon», mâle âgé au minimum de 18 mois et ayant connu au moins deux estives, et la jeune brebis âgée de 2 à 6 ans. C’est un produit saisonnier que l’on déguste dès le mois de juin jusqu’en janvier. Sa chair finement persillée, allie la finesse des saveurs à la persistance en bouche.

Une garantie de qualité liée à l’origine

En 1995, une démarche d’obtention d’une Appellation d’Origine Contrôlée « Mouton Barèges Gavarnie » est engagée par les éleveurs du Pays Toy, soucieux d’obtenir une meilleure reconnaissance de la qualité de leur production. L’AOC est attribuée en septembre 2003, et l’AOP en 2007.

Sa production

Rustique, d’ossature fine, la toison fournie, cette race résiste au rude climat montagnard et sait trouver sa nourriture sur les terrains les plus difficiles d’accès. Au cours de la période estivale, les animaux sont conduits sur des pâturages appelés “estives”. Les animaux y pacagent en liberté totale jour et nuit entre 1600 et 2600 mètres d’altitude. Là, sur 25000 hectares, entre pelouses, rochers et combes à neige, l’alimentation herbagère sauvage est la plus parfumée.

Pendant les périodes de transition au printemps et à l’automne, appelées “intersaison”, les animaux séjournent et pâturent sur les secteurs de moyenne montagne appelés “zones intermédiaires” ou zone “des granges foraines” à une altitude comprise entre 1000 et 1800 mètres. En période hivernale, les animaux séjournent dans les bergeries en fond de vallée (entre 600 et 1000 mètres d’altitude) et sont nourris avec les foins récoltés l’été précèdent.

Le Mouton de Barèges-Gavarnie ayant pâturé en toute liberté sur de grands espaces, sa chair est rouge vif, soutenue, brillante. Son gras d’un blanc franc amène en bouche un goût fin et parfumé. Ce mode d’élevage permet à la viande d’avoir des qualités gustatives exceptionnelles : onctueuse, tendre et juteuse avec une saveur unique caractérisée par des parfums de serpolet, de réglisse et ne présente pas d’odeur forte de viande de mouton.

Air Géographique de production

Le canton de Luz Saint-Sauveur également nommé le Pays Toy se situe dans le département des Hautes-Pyrénées dans une haute vallée pyrénéenne.

Économie

Nombre d’éleveurs : 14 avec une moyenne d’âge de 31 ans

1/3 des brebis élevées dans la zone bénéficie de l’appellation AOP 

Sur les 40 élevages, 1/3 des exploitations agricoles en 

Tonnage d’animaux agréés en AOP Barèges-Gavarnie : 10 Tonnes environ

Forte demande d’animaux vendus pour la reproduction qui démontre les qualités intéressantes de la race Barègeoise pour l’élevage

Point de vente

Contact

Association Interprofessionnelle du mouton Barèges-Gavarnie
Maison des Associations
Souscatets
65120 LUZ SAINT-SAUVEUR
Tél. 05 62 92 32 16
www.aop-bareges-gavarnie.com