Interprofession du Sud Ouest

L’histoire du vignoble

Quand nature et culture se conjuguent …

En 1189, la consécration de Saint-Jacques-de-Compostelle érigée au rang de ville sainte par le pape Alexandre III va lancer sur les routes d’Europe et pour les siècles à venir, des flots de croyants. Point de passage obligé entre le nord de l’Europe et l’Espagne, le Sud-ouest va voir fleurir les abbayes et les monastères qui accueillent les pèlerins. Ces communautés religieuses développent la culture de la vigne, tandis que les voies jacquaires deviennent un vecteur essentiel de diffusion des cépages, exportant les cépages autochtones du sud-ouest, et important d’autres variétés comme le cabernet, le merlot, le sauvignon. 

Parallèlement à ces échanges, et en raison de la prédominance du port de Bordeaux, le Sud-ouest reste longtemps à l’écart du commerce du vin, ce qui contribue à préserver ses spécificités.

A la fin du XIXe siècle, le phylloxéra ruine l’économie viticole ; elle renaîtra grâce à une politique d’aides au renouvellement du vignoble et à la ténacité de nouvelles générations de viticulteurs, avec de surcroit une amélioration sensible de la qualité du vin.

Aujourd’hui, avec 29 AOP et 13 IGP, les vins du Sud-ouest font la démonstration de leur qualité et diversité partout

dans le monde.

Le territoire

Des bassins très différents

L’offre produits

Une palette incroyable riche de vignobles spécifiques

300 cépages sont référencés dans le Sud-ouest, dont 120 sont autochtones. Ces cépages anciens, négrette, duras, tannat, malbec, cabernet franc, fer servadou, abouriou, offrent des saveurs originales qui forgent la personnalité des vins rouges du Sud-ouest. 

Les colombard, mauzac, petit et gros manseng, petit courbu, ondenc et len de l’el, font le charme des vins blancs secs et moelleux à liquoreux de la région.

Les cépages autochtones du Sud-ouest représentent également un réservoir de biodiversité qui garantit une bonne adaptation à l’évolution climatique.

Par ailleurs, l’interrpofession des vins du Sud-ouest s’implique aux côtés des organismes scientifiques (INRA et IFV – V’innopôle Sud-ouest) dans la recherche de cépages résistants aux maladies de la vigne comme aux phénomènes de sécheresse.

Ces cépages contribueront à réduire – au bénéfice des consommateurs comme des viticulteurs – le recours aux produits phytosanitaires.

Les chiffres clés

0
AOP
0
IGP

130

cépages autochtones ; berceau des cépages océaniques mondiaux

45 000

ha (répartis à 50% entre vignerons indépendants et coopérateurs)

2,6 millions

hl produits en 2017 dont 2.1 d'AOP et d'IGP

279 millions

de bouteilles

Commercialisation

en 2017/2018 :

  • 109 millions en vins rouges (39%)
  • 131 millions en vins blancs (47%)
  • 39 millions en vins rosés (14%)
  • 0.6 million en vins effervescents (0.2%)
  • 44 millions d’euros de chiffre d’affaires

  • 13,300 emplois dans 8,260 exploitations spécialisée

  • 143 pays dans le monde ont consommé des vins du Sud-ouest en 2017

Les spécificités

Un vignoble pas comme les autres

Chaque vignoble est unique. Il n’est que d’écouter un vigneron parler de son vin, de sa vigne, de son terroir pour comprendre ce qui en fait le caractère irremplaçable. La spécificité du vignoble du Sud-ouest tient à celles des multiples terroirs qui le constituent. Vignoble morcelé et dispersé sur un territoire très étendu, il compose une mosaïque la plus riche et variée qui soit.

Cette richesse, il la doit à la diversité des paysages et des sols, entre plaines fluviales, coteaux ensoleillés et pentes d’altitude. A la variété des climats également, à la croisée des influences entre montagne et mer, entre Atlantique et Méditerranée, certains bénéficient d’étés très secs, d’autres de la douceur des automnes, d’autres encore de la fraîcheur des vents dominants comme celui d’autan.

Sur chacun de ces terroirs particuliers, l’homme a choisi de faire fructifier les cépages les plus adaptés, et de les assembler au mieux de leurs caractères. C’est ainsi que sont nés partout des vins dont le caractère reflète celui des hommes et des paysages qui les ont façonnés. Le vignoble du Sud-ouest est constitué d’une multitude de jardins secrets qui invitent à la découverte.

Contact

Interprofession des Vins du Sud-Ouest – Centre INRA – Chemin de Borde Rouge – BP 92123 – 31321 CASTANET TOLOSAN cedex – Tel : 05.61.73.87.06

www.france-sudouest.com